Utilisation du GPS et apports de la sédimentologie

Principe simplifié du GPS et utilisation dans la détermination de la vitesse des plaques

Le principe du GPS (global positionning system) est fondé sur la méthode de triangulation. Ce sont les ondes émises par 3 satellites qui permettent de déterminer la position d'un point.

gps4-1.jpgPour déterminer quel est le déplacement d'une plaque, il faut un quatrième point, d'autant qu'une plaque présente 3 types de mouvements (longitudinaux, latitudinaux, altitudinaux). Ce quatrième point est constitué par une borne GPS.

borne-gps.pngUn certain nombre de bornes ont ainsi été installées sur la surface du globe, permettant de déterminer la vitesse de déplacement des plaques. En voici une carte qui a déjà quelques années :

carte-globale.gif

Utilisation des balises GPS pour la détermination de la vitesse déplacement de la plaque Pacifique

Vous allez utiliser le logiciel Tectoglob dont l'icône est installée sur le bureau. Dans le Menu du site vous pouvez consulter la fiche technique du logiciel.

— Démarrez Tectoglob et repérez la plaque Pacifique en cliquant sur Affichez les séismes.

— Otez les séismes et cliquez sur Affichage puis sur Points GPS. Pour repérer les différentes balises qui nous intéressent, placez le curseur de la souris à la base du vecteur. Sous le planisphère s'affichent les coocrdonées et le nom de la station. Vous devez repérez les stations suivantes :

— Tahiti (PAMA/TAHI)

— île de Pâques (ISPA/EISL)

— île de Taganeshima (GMSD)

— îles Marshall (KWJ1)

— Cliquez sur Mode puis sur Délimitation d'une zone. Tracez un rectangle avec la souris. Cliquez sur OK sous le planisphère. Sélectionnez alors Affichage Fenêtres tableau GPS.

— Pour chaque station, vous allez construire le vecteur vitesse de déplacement de la balise GPS. Pour chaque station vous construisez sur du papier millimétré un système d'axe de la façon suivante :

echelle-vitesse.pngAttention, il est important de faire la construction avec précision et de faire un système d'axes pour une balise.

— un déplacement positif en latitude indique un déplacement vers le nord et une valeur négative, un déplacement vers le sud.

— un déplacement positif en longitude indique un déplacement vers l'est et une valeur négative, un déplacement vers l'ouest.

Pour chacune des quatre stations, vous devez obtenir un tracé du type de celui-ci :

calcul-des-vecteurs.pngEvaluez la vitesse de déplacement de chaque balise en mesurant la norme (ou module) du vecteur vitesse résultant. Indiquez aussi, avec précision, l'orientation du déplacement de la balise (par exemple NNW ou SSW). Vérifiez que vous résultats sont cohérents avec les données proposées sur la carte du Pacifique ci-dessous.

carte-pacifique.pnglegende-2.pngConclusion

Comparez les valeurs de vitesse obtenues avec les différentes méthodes. En quoi l'utilisation du GPS est-elle une technique fondamentalement différentes des autres et qui donne une idée plus juste du déplacement des plaques lithosphériques.

Les apports de la sédimentologie

A partir de l'étude des sédiments déposés, déterminez la vitesse de déplacement du fond océanique de l'Atlantique. Quelle information nous apporte la datation des sédiments ?

Sedimento

Dsdp3b

Dsdp3d

Age

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site